Toktogul

Jalal-Abad Region Kirghizistan
Villes

La ville de Toktogul se situe dans la district de Jalal-Abad, en Kirghizie, au bord du barrage de Toktogul. La capitale kirghize, Bichkek, se trouve à 280 km au nord, et Och,  la deuxième plus grande ville de la Kirghizie, à 400km au sud. Située à l'ouest de la chaîne du Tian Chan, la vallée de Toktogul a une longue histoire. Sa situation au bord de la rivière de Naryn et entouré par les montagnes permettait de se défendre facilement des attaques et résister contre les catastrophes naturelles. Grâce à sa nature abondante, au 7-4 siècles avant JC, la vallée abritait sur ses terres des tribus guerrières scythes. A cette époque, les scythes croyaient à l’existence d'un monde sousterrain, et enterraient les rois et les guerriers éminents avec leurs ustensiles de ménages, leurs esclaves, leurs chevaux, leurs armes afin qu’ils puissent s'en servir durant leur deuxième vie sous terre.  Ainsi, la valleé de Toktogul était une des endroits les plus peuplés de l’Asie Centrale. Pendant la période soviétique, l'archéologue Alexendre Bernshtam commença à rechercher et à explorer les tombeaux de scythes. Il y trouvait beaucoup de richesses et également, dans un tombeau, il trouva le corps entier d'un cheval et les armes de chasse d'un chef. Dans les années 1960, la construction du barrage Toktogul a obligé l'arrêt de l’exploration de tous les tombeaux restés au fond du lac artificiel. À la fin de 18e siècle et au début du 19e siècle, l’empire Kokand avait envahit la vallée de Ferghana et le territoire de l'Ouzbékistan actuel. Afin d’élargir son territoire, ils commencèrent à attaquer les peuples des Monts Célestes. La conquête a commencé par la vallée de Toktogul, car elle était toujours une des vallées les plus peuplée de Tien-Shan à cette époque. Les envahisseurs se sont trouvé face à une forte résistance des peuples locaux, bien que ces derniers n'avaient d'armée. Leur situation au beau milieu de Tien-Shan permettait de se défendre facilement et sans perdre beaucoup de force. Car il y avait une seule entrée dans la vallée où la quantité des guerriers ne jouait pas un grand rôle. Mais finalement, à cause d’une trahison, les habitants de Toktogul furent vaincus. L’URSS avait promis aux habitants de Toktogul, 223,8 million de som de compensation pour la construction du barrage. Hélas, les habitants n'ont jamais touché cette somme. À partir de 1975, la nouvelle ville s'est construite sur la rive nord du lac. Aujourd’hui, cette ville est fertile et ombragée. Toktogul qui est le chef lieu de la région, compte 22 villages.

Map

Carnet de route

  • This is the place to build your own trip by collecting and ordering the journeys you like.
  • Your roadbook is empty